image-format-960x430_slider

ROF : salon du livre et plan d’action

image-format-960x430_sliderAccès libreLes 18 et 19 octobre derniers, le ROF organisait à Paris sa deuxième édition du salon du livre. Éditeurs de livres et de revues spécialisées étaient présents pour présenter leur travail et rencontrer des ostéopathes d’horizons différents rassemblés à cette occasion.

C’était également l’occasion pour L’ostéopathe magazine de rencontrer la nouvelle équipe dirigeante du ROF élue lors de l’assemblée générale de l’année précédente à savoir son président, François Ottavi Menager, et son secrétaire général, Pascal Bernard. Mais également de mieux connaître la stratégie du ROF dans cette période très délicate où le ministère de la Santé travaille sur le dossier de l’ostéopathie en France. Tout particulièrement sur les agréments des écoles. Sur ce sujet, précise Pascal Bernard, « le ROF soutient la création d’une nouvelle commission nationale d’agrément. Une instance qui permettrait de dépasser les accords au niveau local ainsi que d’harmoniser les critères de délivrance des agréments. Une solution qui permettrait aussi d’introduire des critères pédagogiques qualitatifs ». Pour faire un point sur les travaux du gouvernement en cours, nous avons posé quelques questions à François Ottavi Menager.

Sur quels domaines portent les travaux du ministère de la Santé ?

 L’intérêt du ministère est d’apporter une réponse à la problématique de la formation dont dépend la sécurité du patient. Nous avons donc reçu une lettre de cadrage en avril dernier pour nous informer que tous les autres sujets seraient exclus et qu’il ne sera pas question de revenir sur les décrets. Notamment sur les problématiques du partage du titre d’ostéopathe et la limitation des actes autorisés.

Quelles sont les pistes de travail envisagées ?

La volonté du ministère est d’augmenter les critères d’agrément des écoles à travers le volet pédagogique. Ainsi, le nombre d’heures d’enseignement devrait augmenter et le contenu pédagogique être précisé. L’administration a explicitement réexprimé son souhait d’aboutir à une offre de formation hautement qualitative, mais il n’y aura pas d’universitarisation de la formation et le système des écoles privées sera conservé. Il n’y aura pas non plus d’harmonisation de cet enseignement avec le système LMD.

Quelles ont été les étapes de ces travaux gouvernementaux ?

Ils se sont déroulés en trois temps. Le ministère a d’abord cherché à définir un référentiel compétences métier commun aux différents représentants de l’ostéopathie. Nous avons présenté les travaux réalisés par l’UPO (Union Pour l’Ostéopathie) sur cette question. Le gouvernement avait ensuite prévu de s’attaquer à la formation et aux conditions d’agréments des établissements. Mais il a d’abord travaillé sur les conditions d’agrément afin d’être prêt pour la rentrée 2014. Celles-ci sont aujourd’hui finalisées.

Au-delà de l’action politique, comment veut se positionner le ROF dans le monde ostéopathique ?

Au niveau de l’expertise, de l’éthique et de la déontologie. Cette dernière valeur garantit la sécurité du patient et s’inscrit en complément des travaux actuellement menés par le gouvernement. Nous avons beaucoup travaillé à structurer notre organisation pour faire appliquer notre code de déontologie à travers un code de procédure et des instances de conciliation. Le ROF doit également rester indépendant et ne subir aucune influence. Particulièrement de la part des organismes de formation. Enfin, nous aimerions développer notre label DOmROF : communiquer autour des engagements qu’il représente, tant auprès des patients que des ostéopathes

Cinq éditeurs

  • Académie d’Ostéopathie
  • Éditions de Boeck
  • Editions Sully
  • La Revue de l’Ostéopathie
  • L’ostéopathe Magazine

Deux auteurs

  • André Ratio, Le crâne
  • Stéphane Beaume, Le dictionnaire de l’ostéopathie

Un diffuseur

  • Titashop

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.