L’épidémie de Coronavirus et le confinement généralisé amènent chacun d’entre nous à adapter nos modes de travail. Nos équipes s’adaptent et télé-travaillent, mais restent disponibles pour vous répondre. Et pour contenir la propagation de l’épidémie (tous les gestes comptent), nous avons également décidé d’arrêter temporairement les envois postaux de magazine papier.

TOUS LES NUMÉROS D’OSTÉOMAG SONT EXCEPTIONNELLEMENT EN VENTE EN VERSION PDF TÉLÉCHARGEABLE PENDANT TOUTE LA DURÉE DU CONFINEMENT.

surfer-Ludovic-Tristan-slider

Costo-chondrite du surfeur : une ostéopathe prend la vague

Costo-chondrite du surfeur : une ostéopathe prend la vague
© Ludovic-Tristan
Accès libreLa douleur aux côtes est une plainte fréquente des surfeurs. Elle peut s’installer dans le temps, et devenir récurrente après chaque sortie en mer. Cette pathologie s’appelle la costo-chondrite chronique. C’est une atteinte douloureuse de la paroi thoracique provoquée par une inflammation des cartilages reliant les côtes au sternum. Le diagnostic est délicat, car les signes fonctionnels et cliniques sont peu précis. Les solutions médicales proposées sont efficaces dans la plupart des cas, mais il arrive aussi que malgré la prise en charge médicale, le surfeur continue à souffrir de ces douleurs. Il est donc important de pouvoir lui proposer des solutions alternatives. Félicie Viel a choisi d’étudier l’approche ostéopathique de la costo-chondrite chronique (installée depuis plus de 3 mois) chez le surfeur dans le cadre de son mémoire de fin d’études d’ostéopathie à l’Institut Privé d’Enseignement Ostéopathique. Pour cela, elle a réalisé une étude préliminaire en proposant trois traitements manuels à trois surfeurs : un traitement local, un traitement loco-régional et un traitement global. Elle a évalué ce traitement à 60 jours avec une reprise du sport au bout d’un mois. Résultats : Les traitements local et locorégional ont une efficacité immédiate : ils diminuent sensiblement la douleur, mais leur effet tend à s’estomper partiellement avec le temps et la reprise sportive. Le traitement global permet la disparition totale de la douleur, tant au repos que durant la pratique sportive. Il s’accompagne également d’une amélioration générale de l’état de santé et du bien-être du patient.
(Source : surf-prevention.com, 4/10/2014)

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.