Les ostéopathes et étudiants en ostéopathie doivent se faire vacciner

Avec l’entrée en vigueur du texte de loi sur l’obligation vaccinale le 6 aout 2021, les ostéopathes et étudiants en ostéopathie vont devoir se faire vacciner le plus rapidement possible pour continuer d’exercer ou pouvoir suivre les cours.

La question ne se pose plus. Un temps dans le flou car n’étant pas une profession de santé, les ostéopathes font partie de la frange de la population concernée par la vaccination obligatoire. Ainsi, dans le texte, paru au journal officiel le 6 aout, la nouvelle législation précise que sont concernés toute personne faisant usage « du titre d’ostéopathe ou de chiropracteur mentionné à l’article 75 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé ». Pour les étudiants le texte est également clair et soumet à la vaccination « les étudiants ou élèves des établissements préparant à l’exercice des professions mentionnées ». Pour le moment et jusqu’au 15 septembre, les ostéopathes peuvent encore exercer sans vaccin. Ils doivent alors produire soit «  un certificat de rétablissement au Covid-19 en cours de validité ou le résultat, pour sa durée de validité, de l’examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid-19  », souligne le nouveau texte. 

Une tolérance jusqu’au 15 octobre

Si pour le moment, les praticiens qui ne souhaitent pas se faire vacciner peuvent fournir un résultat négatif de l’examen de dépistage virologique pour continuer d’exercer, cela ne sera plus possible en septembre. L’État exige à compter de cette date une vaccination complète ou un certificat de rétablissement au Covid-19 en cours de validité. Seule possibilité, jusqu’au 15 octobre par dérogation, les praticiens doivent justifier en cas de vaccination à deux doses, d’au moins l’administration d’une dose et d’un examen de dépistage virologique négatif. 

Une fois cette échéance passée, le vaccin sera une condition sine qua non pour continuer d’exercer. Pour les étudiants, la situation est similaire. Pour retrouver le banc des écoles et suivre une formation en ostéopathie, les mêmes conditions s’appliquent. 

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.