TMS

TMS et ostéopathie – Michèle Brosse-Coispine, ergonome de formation initiale ergothérapeute

Nous sommes meilleurs lorsque nous sommes mieux et nous sommes mieux lorsque nous sommes meilleurs

 

TMSQuel est le domaine d’intervention de l’ergonomie ?

Sa spécificité réside dans sa tension entre deux objectifs. D’une part, un objectif centré sur les organisations et sur leur performance. Cette performance peut être appréhendée sous différents aspects : efficacité, productivité, fiabilité, qualité, durabilité, etc. D’autre part, un objectif centré sur les personnes, lui aussi décliné sous différentes dimensions : sécurité, santé, confort, facilité d’usage, satisfaction, intérêt du travail, plaisir, etc. Les troubles musculosquelettiques sont un des thèmes pertinents de l’ergonomie physique qui s’intéresse aux caractéristiques anatomiques, anthropométriques, physiologiques et biomécaniques de l’homme dans leur relation avec l’activité physique. La charge mentale, le stress professionnel sont deux thèmes de l’ergonomie cognitive qui s’intéressent aux processus mentaux, tels la perception, la mémoire, le raisonnement et les réponses motrices, dans leurs effets sur les interactions entre les personnes et d’autres composantes d’un système.

Quand les entreprises font-elles appel à un ergonome ?

L’ergonome intervient suite à des questions posées par un accident, des incidents du travail, un rapport de la médecine du travail évoquant des TMS. Des plaintes exprimées par les opérateurs ayant trait à leurs conditions de travail en général et notamment des plaintes en rapport avec des TMS. Une désorganisation du travail liée à un absentéisme pour des arrêts « maladie ». L’ergonome est consulté le plus souvent lorsque l’entreprise constate un fort taux d’absentéisme et un turn-over élevé chez ses employés. A la demande aussi bien souvent des CHSCT. Parfois, l’entreprise a déjà essayé de résoudre ces problèmes mais si les solutions choisies ne prennent pas en compte l’analyse ergonomique de l’activité, alors les problèmes liés aux TMS persisteront. Néanmoins, les domaines d’intervention de l’ergonome sont variés et il peut également travailler sur la conception d’usines, de bureaux, de logiciels, de sites web, etc. pour adapter les projets à la future activité réelle des travailleurs.


[button href=”https://www.osteomag.fr/?p=7637″ target=”_blank” align=”center”]Retrouvez l’intégralité de cet article dans L’ostéopathe magazine #3[/button]

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    novembre 2020
    mars 2021
    avril 2021
    juin 2021
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.