L’épidémie de Coronavirus et le confinement généralisé amènent chacun d’entre nous à adapter nos modes de travail. Nos équipes s’adaptent et télé-travaillent, mais restent disponibles pour vous répondre. Et pour contenir la propagation de l’épidémie (tous les gestes comptent), nous avons également décidé d’arrêter temporairement les envois postaux de magazine papier.

TOUS LES NUMÉROS D’OSTÉOMAG SONT EXCEPTIONNELLEMENT EN VENTE EN VERSION PDF TÉLÉCHARGEABLE PENDANT TOUTE LA DURÉE DU CONFINEMENT.

TITRE 2

Succion du pouce chez l’enfant: En comprendre les causes.

TITRE 2

Accès Libre Le fait de sucer ses doigts chez l’enfant n’est pas sans conséquence sur l’occlusion. Or, une nouvelle étude met en évidence des facteurs prédictif de cette habitude parfois délétère qu’est la succion digitale à long terme.

On estime la prévalence de la succion des doigts à une valeur oscillant entre 34% et 90% des enfants. Or, la force exercée par le doigt vient perturber le délicat équilibre des forces dans le couloir dentaire. Il a été par exemple rapporté une fréquence plus élevée de cette habitude chez les jeunes patients avec une malocclusion de Classe II osseuse. Car, à terme, cela peut avoir une incidence forte sur l’os alvéolaire.

Des hypothèses ont précédemment été émises sur un besoin de succion peut-être plus important chez les enfants qui n’ont pas eu un allaitement maternel. Cela confèrerait donc un rôle protecteur de l’allaitement vis-à-vis de cette habitude.

Une étude, récente, menée sur un échantillon de 145 familles, s’est intéressé à la présence de cette habitude de l’enfant. Elle a aussi cherché à récolter des informations sur les habitudes des parents et sur la pratique de l’allaitement maternel.
Il en ressort une prévalence globale de 32,4% de la succion digitale au sein de l’échantillon. De même, il y a une prévalence de 47,6% concernant l’allaitement maternel exclusif. Ainsi, les enfants ayant eu un allaitement maternel exclusif ont 3 fois moins de risque de prendre cette habitude. La durée de l’allaitement exclusif ne semble pas être un facteur statistiquement significatif. En revanche, le fait que les deux parents aient eu cette habitude dans leur enfance semble être un facteur tout à fait significatif.

En conclusion:

Au final, deux facteurs (Antécédent familial, allaitement maternel) semblent avoir un impact sur l’apparition et le maintient de cet habitude.

Source:

Khayami S. et coll, Finger in mouths: from cause to management, The new Zealand Journal, 2013, 109(2):49-54.

Oloyede IP et Okpokowuruk FS, Impact of exclusive breastfeeding on digital sucking in children attending the children outpatient departement of university of Uyo Teaching Hospital, Uyo, international journal of pediatric research, 4:036. (Open access)

megaphone17

Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.