stress_differentiel

Comment le statut social peut rendre vulnérable au stress

stress_differentielAccès abonnésDes scientifiques de l’EPFL ont identifié le statut social comme étant un facteur déterminant en termes de vulnérabilité au stress chronique. Ils montrent aussi que le métabolisme énergétique du cerveau est un biomarqueur prédictif du statut social autant que de la vulnérabilité au stress, et de la résilience.

Le stress est un facteur de risque majeur dans toute une série de psychopathologies. Cependant, le stress n’affecte pas tout le monde de la même manière : face à une situation défavorable de manière durable, certaines personnes développent des symptômes dépressifs, tandis que d’autres s’adaptent et font preuve de résilience. Identifier les facteurs et les biomarqueurs liés à une vulnérabilité au développement de dépressions provoquées par le stress, afin d’identifier une susceptibilité individuelle avant l’exposition au stress, constitue un défi majeur. Des scientifiques de l’EPFL viennent de montrer que l’organisation sociale peut affecter une vulnérabilité différentielle au stress chronique, et souligner le rôle du métabolisme énergétique cérébral en tant que biomarqueur prédictif du statut social et de la vulnérabilité à la dépression induite par le stress. Ce travail est publié dans Current Biology.
Cette recherche a été réalisée par le laboratoire de Carmen Sandi à l’EPFL, qui a une longue histoire de recherche sur le stress.  

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Article aléatoire

    L'ostéopathe

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Connexion

    Pas encore inscrit?