39-OsteoMag_couv_web

Sommaire #39

39-OsteoMag_couv_web

 

 

ACTUALITÉS


INF’OSTEO

 

Molinari Institute of Health ConferenceMolinari Institute Of Health Conference
Molinari Institute of Health Conference / Return to the osteo-path

Du 19 au 21 octobre 2018 se déroulait à Londres la Molinari Institute Of Health Conference. L’ostéopathe fondateur de cet institut qui porte son nom, Renzo Molinari, souhaitait célébrer ses quarante années de carrière à travers des thèmes au coeur de sa pratique ostéopathique. Que retenir de ces deux journées de rencontres ?

C’est au coeur de Londres, dans le très beau Mary Ward conference center, que deux cents participants issus de vingt-trois nationalités se sont donné rendez-vous pour participer à la Molinari Institute Of Health Conference. Les conférences de la première journée étaient articulées autour de quatre thèmes : philosophie de l’ostéopathie, santé de la femme, santé de l’homme et santé de l’enfant. La seconde journée était consacrée à des ateliers pratiques.
Chaque thème était introduit…

INTERVIEW

Renzo Molinari

Renzo Molinari
Ostéopathe et fondateur du Molinari Institute of Health

« La santé obstétricale était au coeur des préoccupations d’AT Still. Après la perte de sa première femme et de l’un de ses enfants en suite de couches, il a questionné la prise en charges médicale. Pour s’appeler ostéopathe, il fallait être capable d’aider une femme qui accouche et traiter ses problèmes de santé »

Un nouveau modèle ostéopathique de traitement viscéralUn-nouveau-modèle-ostéopathique-de-traitement-viscéral

Cela fait quelques années que Franz Buset* travaille à la mise en place d’un nouveau modèle viscéral ostéopathique. Le TGOVB pour Traitement Général Ostéopathique Viscéral Buset. Présentation du concept et de son application pratique.
Le modèle TGOVB pour Traitement Général Ostéopathique Viscéral Buset s’appuie sur trois principes fondamentaux :
1/ Le principe d’économie : le corps à tout moment essaye de consommer le moins d’énergie.
2/ Le principe d’adaptation : il y a toujours des phénomènes d’adaptation présents dans le corps.
3/ L’expression des tissus : c’est ce que le praticien diagnostique en ostéopathie.

Dans cette approche, le viscère n’est pas…

« La santé obstétricale était au cœur des préoccupations d’AT Still. Après la perte de sa première femme et de l’un de ses enfants en suite de couches, il a questionné la prise en charges médicale. Pour s’appeler ostéopathe, il fallait être capable d’aider une femme qui accouche et traiter ses problèmes de santé »

DOSSIER SPÉCIAL

Comprendre le schéma corporel pour analyser la forme globale

Comprendre le schéma corporel
pour analyser la forme globale

Ce qui nous interpelle chez Phillip Beach, c’est la fluidité de son raisonnement. Pourtant son modèle basé sur une lecture du corps humain originale n’est pas si évident à cerner. Mais son avantage et de ne pas avoir pour objet de conforter une pratique, comme c’est souvent le cas en thérapie manuelle… Mais de proposer un outil intuitif .

Le modèle des champs contractiles de Phillip Beach, ostéopathe et acupuncteur néo-zélandais (voir page 24), sert plutôt de support réflexif pour pratiquer une thérapie manuelle basée sur l’intuition. Pour comprendre son approche, Phillip Beach nous invite d’abord à projeter sur le patient « une bonne forme du corps ». Une forme qui serait cohérente avec un fonctionnement idéal de toutes les parties du corps entre elle. Quand il regarde un pied, il observe à la fois la voute plantaire, la dorsiflexion, la position des orteils, etc. Et il considère tous ces éléments dans un fonctionnement du pied dédié à la marche. Quelle serait donc l’organisation fonctionnelle optimale de toutes ces composantes observables du pied pour une marche efficace ? …

Thérapie manuelle & médecine traditionnelle chinoise - Le chaînon manquant

Thérapie manuelle & médecine traditionnelle chinoiseLe chaînon manquant

Ce que veut nous faire partager Phillip Beach, c’est l’intérêt de modéliser le mouvement du corps dans sa globalité. La palpation qu’il propose veut s’affranchir du « fascisme tissulaire » pour faire naitre l’idée d’un accordage biomécanique du corps possible à travers le soutien de la main de l’ostéopathe et par la mise en œuvre de postures naturelles de repos.

Pour y parvenir, Phillip Beach, ostéopathe et acupuncteur néo-zélandais (voir page 24), introduit le modèle de champ contractile qui permet de mettre en place le concept de réharmonisation du corps. Mais avant de nous faire entrer dans son monde, Phillip Beach nous interroge sur l’intérêt de modéliser le mouvement du corps dans sa globalité. Pourquoi cet ostéopatheacupuncteur néo-zélandais s’est-il engagé dans ce travail de toute une vie ? Le point de départ de Phillip Beach a été de mieux comprendre la cartographie corporelle mise en place par les Chinois à travers les méridiens. La médecine chinoise décrit 12 méridiens principaux, deux méridiens extraordinaires et d’autres points hors méridiens. Ces lignes qui traversent le corps sont parfois droites, parfois obliques et parfois elles changent de direction. Elles demeurent un mystère pour la médecine occidentale qui …

> A propos de Phillip Beach

> À quoi sert un modèle ?

> Analogie et métaphore : le sens commun propre à chacun

> Origines embryologiques des zones musculaires des membres supérieurs et inférieurs

 

Origines embryologiques des zones musculaires des membres supérieurs et inférieurs

MÉTIER


Des champs contractiles au mouvementquelles relations thérapeutiques ?

Des champs contractiles au mouvementIl est intéressant de voir comment Phillip Beach relie embryologie, anatomie et mouvement. En représentant le développement embryonnaire avec de la pâte à modeler, Phillip Beach nous montre très simplement quelles sont les parties ventrales et dorsales de notre corps issues de l’embryogenèse. Quel intérêt pour la thérapie manuelle ?

Une fois achevé notre développement embryonnaire, les frontières entre les parties embryonnaires d’origine ventrale et dorsale ne sont pas là où nous les imaginons. La partie ventrale débute au-dessus de l’ombilic pour se terminer sous le nez alors que la partie dorsale part du nez, longe le sommet du crâne, redescend dans le dos et remonte en devant jusqu’à l’ombilic. Ainsi le champ contractile dorso‐ventral est un anneau de contractilité para‐axial, bilatéral et torsadé. Le nez est inclus dans ce champ, car les organes des sens sont enchâssés au sein des champs contractiles. Le champ contractile latéral est quant à lui un anneau de contractibilité latéral, bilaminaire et torsadé.
Les oreilles y sont enchâssées…

« Dans la réalité, la mobilisation de tous les champs contractiles est nécessaire pour bouger. Mais d’un point de vue thérapeutique, je m’intéresse aux frontières entre les champs pour déceler des pertes de fonctionnalité plus ou moins prononcées  »

> Une adaptation pour lutter contre les contraintes liées à la bipédie

> Mouvement hélicoïdal : l’indispensable maîtrise pour la marche

ajustement pieds nus

L’ajustement du corps pieds nus et postures archétypales

On peut provoquer des réactions d’ajustement de la biomécanique corporelle à travers la marche pieds nus et avec les positions archétypales telles que le squat (flexion et traction) ou la position assise en tailleur..

« Dans toutes les phases de développement, il faut privilégier les pieds nus pour développer et accorder la mobilité. Le gros orteil correspond à L5 et le petit orteil à S1. L5/S1 est la zone où nous avons le plus de problèmes et qui est donc dirigée par le flux d’informations venant des pieds… Les pieds disent en temps réel aux vertèbres comment s’adapter  »

FICHE CLINIQUE


TECHNIQUE

postures archetypalesLes postures archétypales Retour aux origines presque oubliées

Les postures archétypales de repos sont des outils d’application concrète du concept de Phillip Beach. Elles sont à la fois un outil d’évaluation de l’accord biomécanique et un exercice utile pour harmoniser le schéma corporel.

Les hommes primitifs ne faisaient pas de squats ni de crossfit. Mais leur corps était robuste et bien accordé » nous dit Phillip Beach, ostéopathe et acupuncteur néo-zélandais (voir page 24). Dans notre monde moderne, comment retrouver ces propriétés naturelles ? « Si vous avez des problèmes de hanche par exemple ou si vous commencez à être très tendus, la gravité et le sol vous permettront de résoudre ces problèmes. Pour une personne qui perd facilement sa tonicité musculaire, le simple de fait de se lever du sol et s’assoir au sol régulièrement améliore profondément les schémas de transition et contribue à réharmoniser son schéma corporel global » explique Phillip Beach. Il s’agit de ré-accorder constamment notre corps comme le fait un musicien avec son instrument de musique. Dans ce sens, l’accordage n’est pas…

Quelques définitions
Les différentes postures archétypales de l’être humain
Comment évaluer les postures archétypales ?
Le full squat… plus qu’une position de repos

postures-archetypales-(2)

 

« On retrouve ces postures archétypales communes à toute l’humanité dans l’évolution des hominidés et pendant les cycles de développement de l’embryon, l’enfant ou l’adulte. Il n’y a pas de mouvement sans repos et ces postures sont donc une part de nous-mêmes. Elles sont émergentes, car elles découlent de notre façon d’être »

 

REPORTAGE


Ostéopathie et anatomie Une relation émergente

anatomie-et-osteopathieL’anatomie est omniprésente dans le discours des ostéopathes. « Nos mains sont nos yeux et la connaissance précise de l’anatomie nous permet d’explorer le corps humain comme nul autre thérapeute » déclarent les professionnels de la palpation. Quelles relations entretiennent ces deux disciplines et quelles perspectives envisager dans ce rapprochement ?

L’anatomie est également l’outil scientifique qui permet d’apporter des éléments de preuve de l’efficacité de l’ostéopathie. À travers les interrelations anatomiques, l’ostéopathe justifiera l’utilisation d’une technique sur une partie du corps, sur un organe spécifique ou encore sur un fascia. Le recours aux descriptions anatomiques est très présent lorsqu’il s’agit d’ostéopathie viscérale, pelvienne et structurelle. Pour cette dernière pratique, les parties osseuses et articulaires sont mobilisées avec une très grande précision. L’ostéopathe va travailler sur tel muscle pour relâcher telle structure ou il agira directement sur un viscère pour lui redonner de la Mobilité par exemple. Parfois, l’action finale de l’ostéopathe pourra viser une fonction hormonale si l’organe en question est impliqué dans un système de contrôle de ce type….

« C’est une chance de réunir dans un même magazine ces deux approches de l’anatomie humaine. Loin de s’opposer, elles se nourrissent l’une de l’autre. L’anatomie, cette discipline qui semblait figer l’ostéopathie dans les limites structurelles du corps humain, se révèle être une intarissable source de créativité  »

INTERVIEW

anatomie-et-osteopathie(2)

Gabriel Venne
Ostéopathe et titulaire d’un doctorat en anatomie et biologie cellulaire

Gabriel Venne a obtenu son diplôme d’ostéopathie en 2010, en réalisant un travail de recherche sur l’enseignement de l’anatomie en ostéopathie. Entre 2010 et 2012 il a validé un master en sciences, option Anatomie. Puis en 2016, il valide son doctorat en anatomie et biologie cellulaire à l’Université Queen’s, Ontario, Canada. Il est l’auteur de plusieurs publications scientifiques, conférencier international et assistant professeur au département d’anatomie et biologie cellulaire de la faculté de médecine de l’Université de McGill , Montréal, Canada.
« Il y a un lien entre le petit droit du cou et la dure mère. En hyper extension avec translation de C0 sur C1, le foramen magnum et l’arc postérieur se rapprochent de C1 entrainant un bombement de la dure mère à l’intérieur du canal rachidien. La contraction muscle petit droit du cou diminue ce bombement d’environ 50 %. Intérêt : protéger l’intégrité de la moelle épinière et de la médulla »

anatomy_blackboard_web

Marouen Loussaifi, ostéopathe DO diplômé en 2013 par le collège At man Sofia Antipolis, est titulaire d’un DU d’anatomie de la faculté de médecine de Nice. Aujourd ’hui chargé de TD à l’école d’ostéopathie ATMAN, il est également attaché d’enseignement en anatomie pour le laboratoire d’anatomie de Nice.
« Dans l’enseignement de base, il manque les leçons au tableau noir. Dessiner l’anatomie, observer quelqu’un le faire et le reproduire sur une feuille est pédagogiquement très intéressant. On apprend mieux l’anatomie et cela devrait être proposé dans toutes les écoles d’ostéopathie »

HORIZONS 


RENCONTRES

Ostéopathie et PNLCo-créer la relation thérapeutique, une histoire de de bonne conscience ?

Marie-Jose WalraveMarie José Walrave est Ostéopathe et certifiée maître-praticien PNL

Quelle est votre définition de la programmation neurolinguistique (PNL) ?
On ne peut pas donner de définition générale car la Programmation Neuro- Linguistique est un ensemble coordonné de connaissances et de pratiques concernant la communication et le changement et fondées sur une démarche davantage axée sur l’expérience que la théorie. Pour moi, la PNL ce n’est que des expériences et des exemples d’applications.
Pouvez-vous nous donner un exemple permettant d’illustrer votre vision expérientielle de la PNL ?
Grâce à la PNL , j’ai découvert la différence entre le processus et le contenu. Par exemple, lorsqu’une personne dit : « je n’arrive jamais à prendre une décision au boulot ». Dans cette déclaration, cette personne est enfermée dans le « jamais ». La PNL l’invitera à interroger son assertion ainsi : « ah bon, mais vous n’avez jamais pris de décision au travail ? » Il s’agit de faire ressortir le contre-exemple et d’aller plus loin : « y-a-t-il des contextes où vous arrivez à prendre des décisions ? » Je peux ainsi visiter le processus de prise de décision dans un contexte de réussite et analyser le comportement en m’intéressant aux organes des sens. Il s’agit d’observer comment la personne se sent, comment elle se positionne physiquement dans la prise de décision. Elle pourra par exemple être en appui sur l’avant de ses pieds et avoir le regard dirigé vers le haut. Une fois cette analyse réalisée, il s’agit de reprendre ce processus dans le contexte du travail.

« Maîtriser la PNL me permet de revisiter mes stratégies de fonctionnement. Par là-même, je change mes connections nerveuses et modifie donc ma structure. Je trouve ça intéressant de modifier mes structures de fonctionnement avec conscience via la PNL et d’être un acteur qui engage des modifications de structures avec l’ostéopathie »

> A propos de Marie-José Walrave
> Une définition de la PNL

 

Je m’abonnne pour recevoir le magazine à parution ! Je m’abonnne pour recevoir le magazine à parution !

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus megaphone17encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    L'ostéopathe

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.