DN4

S’agit-il d’une douleur neuropathique ? Vérifions avec le DN4

DN4

Accès abonnésÀ coté des douleurs nociceptives et nociplastiques, il y a la douleur neuropathique. Celle-ci est très particulière et il serait intéressant d’avoir un outil pour détecter sa présence. Si le tout est basé sur la clinique, les symptômes subjectifs ou objectifs, ce serait mieux non ? Il semble que cet outil existe, c’est le DN4 et c’est une création française, Cocorico ! DN4 signifie Douleur Neuropathique en 4 Questions. Suivez le guide !

[groups_member group=”Abonné”]

Le questionnaire en lui-même

DN4

Il s’agit d’un questionnaire, simple, de 4 questions et dont le contenu recouvre les questions de l’anamnèse. Ainsi il s’intègre sans difficulté dans le cadre de la consultation. il comprend une partie sur la douleur, une sur les symptômes associés, une sur l’examen physique et une sur l’allodynie.

Sa fiabilité et son niveau de preuve

Concernant sa version française, l’outil a été développé en Français ce qui limite donc le risque d’une perte de sens lors de la traduction des phrases. Le score alpha de Cronbach n’est pas disponible pour la version française, mais ses versions traduites tournent entre 0,63 et 0,7 ce qui est suffisant pour être valide.
L’étude initiale donne une sensibilité de 82,9% et une spécificité de 89,9%. Dans sa version anglaise, cet outil comparé à un gold standard (Classification de la douleur par des 2 spécialistes de la douleur indépendamment, gold standard discutable néanmoins) a une sensibilité de 75% et une spécificité de 76%. Sa partie interview prise seule a une sensibilité de 70% et une spécificité de 67%, là où sa partie sur l’examen clinique a une sensibilité et une spécificité de 75%. Ces résultats ont été obtenu sur des patients douloureux chroniques.

Sur les douleurs neuropathiques plus précisément, la sensibilité du DN4 est de 92,5% sur la douleur neuropathique centrale, 92,1% pour les polyneuropathies généralisées, et 69,2% pour les névralgies trigéminales. En général, un score supérieur à 4 est corrélé avec une plus grande catastrophisation de douleur, incapacité, anxiété et dépression.

Ce sont, avec le Neuropathic Pain Questionnaire, les outils qui ont été les plus évalués pour l’identification de la douleur neuropathique.

Mise en pratique :

Une patiente d’une trentaine d’année vient vous consulter pour une douleur de la face antérieure de la jambe, chronique depuis plusieurs années. Elle est apparue après un traumatisme physique. Elle présente également une insensibilité de la zone. Elle ne supporte plus le frottement du drap ce qui la gêne pour dormir. Elle a des sensations de décharge électrique mais aussi démangeaison de cette zone. La douleur reste néanmoins d’horaire mécanique sans atteinte motrice. Cette douleur la handicape beaucoup dans sa vie professionnelle.
La perte de sensibilité à la piqure est mise en évidence à l’examen clinique.
Si nous suivons le DN4, nous avons un score de 5, ce qui est suffisant pour suspecter une douleur neuropathique. Ainsi, il faut adapter la prise en charge en fonction de cette information.

 

Sources :

Mathieson S, et coll, Neuropathic pain screening questionnaires have limited measurement properties. A systematic review, Journal of Clinical Epidemiology, 2015, 68(8):957-66.

Timmerman H, et coll, Investigating the validity of the DN4 in a consecutive population of patients with chronic pain, PLoS One, 2017, 12(11): e0187961.

Van Den Kerkhof EG, et coll, Sensitivity of the DN4 in screening for neuropathic pain syndromes, The clinical journal of pain, 2018, 34(1):30-36.

Van Seventer R, et coll, Linguistic validation of the DN4 for use in international studies, European Journal of Pain, 2010, 14: 58-63.

 

 

 

[/groups_member] [groups_non_member group=”Abonné”]

 

 

megaphone17

Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.