Oralité de l'enfant

Oralité de l’enfant : « L’oralité est aussi ancienne que la vie qu’elle pérennise »

Accès libre4e symposium SEROPP

Le 23 janvier dernier, la SEROPP (société européenne de recherche en ostéopathie périnatale et pédiatrique) organisait son 4e symposium sur le thème de l’oralité. C’est sous la présidence du professeur Yannick Aujard, néonatologiste, que se sont tenues les dix conférences de la journée.

Oralité de l'enfantGérard Couly, professeur de chirurgie maxillo-faciale et de stomatologie à l’université Paris Descartes, a ouvert cette conférence par un fascinant exposé d’embryologie. Les vertébrés disposent d’une oralité de prédation depuis 500 millions d’années. De ce groupe ont émergé les mammifères qui ont développé une nouvelle forme transitoire d’oralité : la succion ou oralité primaire, suivie de la déglutition. Elle permet aux parents de nourrir et de protéger leur progéniture jusqu’à leur autonomie nutritionnelle. Un rappel phylogénique génial pour poser le décor et aborder dans le détail la physiologie de ce processus naturel qui peut parfois être défaillant chez l’enfant.
Patrick Fellus, chirurgien dentiste et orthopédiste dentaire au CHU Robert Debré (Paris) a alors présenté les difficultés de transition du mécanisme de succion déglutition vers la mastication déglutition. Les prises en charge classiques ne sont alors pas suffisamment efficaces selon lui et les éducateurs fonctionnels (gouttières devant être portées plusieurs heures par jour) ne sont pas assez portés par les enfants. Quant aux prises en charge orthophoniques, elles sont parfois compromises par le jeune âge du patient et elles sont « souvent trop superficielles, car elles ne s’intéressent qu’à la bouche antérieure » précise ce dernier. La rééducation doit emprunter la voie sous corticale pour ré-engrammer la nouvelle fonction de mastication déglutition comme prédominante. Ensuite par le duo Marc Bellaiche, chirurgien gastro-pédiatrique, et Véronique Blanc, psychologue clinicienne. Ils travaillent ensemble dans la prise en charge des troubles de l’oralité alimentaire chez les enfants. Car une fois toute pathologie médicale grave écartée, les consultations pour troubles de l’oralité menées par les psychologues ont pour but de réconcilier l’enfant avec le plaisir buccal. Un protocole de stimulation adapté au rythme de l’enfant peut démarrer.

Il faut laisser l’enfant : regarder, toucher, sentir puis goûter.

Succion-déglutition chez le nouveau-né : une physiologie mise à jour
Gisèle Gremmo-Feger, pédiatre au CHU de Brest et coordinatrice du DU Lactation humaine et allaitement maternel, a ensuite fait une mise à jour de la physiologie de la succion du nourrisson. La plupart des études réalisées sur ce sujet portaient sur des succions au biberon. Elles ont donc été à l’origine d’erreurs de compréhension de ce mécanisme. Les récentes études sur la succion au sein à l’aide d’échographies ont permis d’identifier le mécanisme de pression négative intra buccale comme principal responsable du transfert du lait entre le sein et la bouche du nourrisson.
Charlotte Casper, pédiatre néonatologiste à l’hôpital des enfants du CHU de Toulouse (31) et Anne-Laure Duigou, pédiatre au CHRU de Brest, ont tour à tour présenté les progrès réalisés dans l’adaptation des soins aux prématurés et les ostéopathes de la SEROPP ont présenté leurs études. Sonia Roy-Hamon, Frédéric Chaligne et Thierry Chatel ont expliqué leur prise en charge lors de troubles de la succion chez le nouveau-né allaité maternellement en détaillant des vidéos de consultations. Et Roselyne Lalauze-Pol, ostéopathe au service de chirurgie maxillo-faciale du CHU Robert Debré (Paris) a conclu cette journée par des vidéos de séances réalisées sur des enfants et adolescents atteints de lourds troubles de l’oralité. Associée à des exercices de rééducation, l’ostéopathie permet d’obtenir des résultats spectaculaires.

Vous retrouverez un compte rendu complet de cette journée de conférences dans L’ostéopathe magazine 25, à paraître prochainement.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.