paroles-d-experts-22-octobre-2016-osteomag-12

Mains d’experts : du structurel au viscéral

mains_d-experts_osteomag-sliderAccès libreA Paris, le 22 octobre 2016, se tenait la conférence Mains d’experts. Co-organisé par L’ostéopathe magazine et Ostéo-Evolution, les thèmes centraux des deux derniers numéros de L’ostéopathe magazine étaient à l’affiche : L’ostéopathie structurelle et l’ostéopathie viscérale. Comment ont-ils été accueillis par la vingtaine d’ostéopathes présents ?

Par Reza Redjem-Chibane

paroles-d-experts-22-octobre-2016-osteomag-15

Pour mettre en lumière l’ostéopathie structurelle, c’est David Lachaize qui a pris la parole. Au cours de la matinée, il a présenté son concept d’ostéopathie structurelle tissulaire. Avec la volonté de replacer le thrust dans une réalité tissulaire, il a cherché à transmettre sa passion du geste précis dans une finalité thérapeutique en accord avec la physiologie articulaire. Pour y parvenir, le positionnement de l’ostéopathe par rapport à son patient est primordial. Il s’agit de trouver un équilibre permettant d’optimiser l’énergie fouine par le thérapeute dans la manipulation. Une énergie à canaliser dans l’espace (direction) et dans le temps (vitesse).

Au-delà de la technique David Lachaize a insisté sur la présence du thérapeute. « Il y a plusieurs façons de poser la main sur votre patient. Avec une intention centrée sur le patient, la manipulation sera juste » explique-t-il. Cette approche a suscité beaucoup d’intérêt. D’autant plus que maîtriser des techniques structurelles n’est pas si facile. Certains ostéopathes préférant alors développer leurs compétences sur d’autres domaines comme les techniques fasciales.
OsteMag30_couv

L’objectif de l’approche tissulaire porte également sur la recherche à donner de la confiance chez le thérapeute. Rassuré par la justesse de son geste et respectueux d’une physiologie tissulaire, il développera naturellement son expertise dans les techniques structurelles. A condition de prendre le temps pour développer cette maîtrise explique David Lachaize en se référant à Bruce-Lee, le maître des arts martiaux : « Je ne crains pas l’homme qui a pratiqué 10 000 coups une fois, mais je crains l’homme qui a pratiqué un coup 10 000 fois ». A méditer.
Les ostéopathes et étudiants ont ensuite pu expérimenter l’approche tissulaire de l’ostéopathie structurelle proposée par David Lachaize en manipulant sur tables. Une réelle découverte pour la plupart des participants qui ont été enthousiasmés.

paroles-d-experts-22-octobre-2016-osteomag-65L’après-midi, la parole a été donnée à Yun Kyung de Montebello pour présenter son travail sur les douleurs pelvi-périnéales chroniques (DPPC). Les DPPC sont des douleurs sans pathologie organique ou infectieuse identifiée et qui persistent plus de six mois et pour lesquelles la médecine ne trouve pas toujours de solutions. Même avec la chirurgie. Avec le soutien du professeur François Desgrandchamps, chef du service urologie de l’hôpital Saint-Louis à Paris, Yun a mené un travail de recherche sur les DPPC. Un travail qui a abouti à un protocole de prise en charge ostéopathique. « Si le petit bassin de la femme est bien connu et enseigné, la zone périnéale chez l’homme reste méconnue » ont expliqués les participants.

osteomag 29_osteopathie viscerale_29Ainsi, après avoir rappelé la physiologie et physiopathologie de cette région, Yun a présenté le protocole de prise en charge qu’elle propose actuellement dans le cadre d’une consultation au sein du service urologie de l’hôpital Saint-Louis. Son expertise sera retranscrite dans un livre co-écrit avec André Métra, ostéopathe DO, à paraître bientôt.
Comme lors de la matinée, des mises en pratique sur table ont permis aux participants de découvrir les techniques présentées par Yun. Un vrai moment de découverte pour tous les participants qui pensaient déjà à expérimenté ces techniques auprès de leurs patients dès le lundi suivant. Conclusion : toujours attendre le vendredi pour prendre rendez-vous chez un ostéopathe.

Alors pourquoi cette conférence. Pour Ostéo-évolution, l’idée était de présenter concrètement un programme de formations post-graduées à la fois varié mais surtout animé par des professionnels expérimentés et passionnés. Pour L’ostéopathe magazine, c’était l’occasion de rencontrer nos lecteurs et de donner vie à nos reportages. Du papier à la 3D, nous tenons à remercier la chaleur et l’enthousiasme des participants à cette 1re édition de Paroles d’experts. A suivre !

 

Mains d’experts en images

[aesop_gallery id=”31314″]

 

 

megaphone17

Réagissez : Que pensez-vous de ces approches ostéopathiques ? Quelle est votre expérience en la matière ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.