mer

L’eau saline nettoierait mieux les plaies que le savon

mer
AbonnésDe nombreux progrès scientifiques ont été réalisés dans la prestation des soins et la prévention des infections des fractures ouvertes, mais le nettoyage d’une plaie à l’eau savonneuse avant la chirurgie est encore une pratique couramment utilisée

Une équipe internationale dirigée par des chercheurs de l’Université McMaster, en collaboration avec l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, a constaté  qu’il est moins efficace d’utiliser de l’eau et du savon que de l’eau saline.

Ces résultats, publiés dans la revue New England Journal of Medicine, pourraient conduire à des économies de coûts considérables, surtout dans les pays en développement où les fractures ouvertes sont particulièrement fréquentes. [groups_member group=”Abonné”]

Des économies de coûts considérables

Dans le cadre de l’étude, les fractures ouvertes aux bras ou aux jambes de 2 400 personnes ont été nettoyées soit avec de l’eau et du savon ou une solution d’eau saline, en utilisant l’un de trois niveaux de pression d’eau (faible, moyen et fort). Le suivi des patients a été effectué afin de comptabiliser ceux qui se sont fait opérer de nouveau dans les 12 mois suivants à cause d’une infection ou de problèmes de cicatrisation des plaies. Les chercheurs ont constaté qu’une pression très faible d’eau propre était une solution de rechange à moindre coût pour laver les fractures ouvertes, et qu’il avait fallu réopérer plus souvent dans le groupe où du savon avait été utilisé.

« Il y a une polémique importante au sujet de la meilleure façon d’enlever la saleté et les débris de blessures graves lors de fractures osseuses », explique l’auteur principal de l’étude, Dr Mohit Bhandari, professeur de chirurgie pour l’école de médecine Michael G. DeGroote à l’Université McMaster. Toutes les plaies doivent être nettoyées — un procédé appelé débridement —, mais nous avons démontré qu’il n’était pas plus efficace de nettoyer les plaies avec du savon qu’avec de l’eau uniquement, ce qui était inattendu. »

Quell est la meilleure façon de nettoyer des plaies ?17040460043_6ca0d7754a_z

« Ces résultats pourraient avoir des conséquences importantes dans le monde entier sur la prise en charge de patients qui ont des fractures ouvertes puisque les pays en développement font face à un nombre disproportionné de cas », ajoute l’un des coauteurs de l’étude, le Dr Edward Harvey, chef de traumatologie orthopédique au Centre universitaire de santé McGill et professeur de chirurgie à l’Université McGill. « Avant, la plupart du temps nous utilisions de l’eau en forte pression et du savon pour nettoyer la plaie, mais ce n’est plus le cas, et cela en fait une pratique optimale beaucoup moins chère. »

L’étude a été réalisée sur une cohorte de  patients dans 41 sites aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Norvège et en Inde. La majorité des patients étaient des hommes, dans la quarantaine, souffrant d’une fracture d’un membre inférieur, causée le plus souvent par un accident de la route.

Une solution pour les pays à faible et moyen revenu

Les chercheurs ont ajouté que leurs résultats pourraient être particulièrement pertinents pour les pays à faible et moyen revenu où, selon l’Organisation mondiale de la santé, 90 % des accidents mortels, et probablement une proportion similaire des fractures ouvertes, sont dus à la circulation routière.

Ces travaux ont été financés par les Instituts de recherche en santé du Canada, le Programme de recherche en traumatologie orthopédique du U.S. Army Institute of Surgical Research, le Programme de recherche orthopédique évalué par les pairs du U.S. Army Institute of Surgical Research et l’Association Internationale pour l’Ostéosynthèse Dynamique.

 

✎Lire l’article en entier http://www.alphagalileo.org/ViewItem.aspx?ItemId=159401&CultureCode=fr

✎Source : 15/12/2015 – McGill University

Pourquoi on vous en parle ?

Parce-qu’il est toujours bon de se rappeler à quel point la nature nous apporte des solutions simples et efficaces. Et pour rappeler qu’en matière d’hygiène, le recours gels généralisés aux gels anti-bactériens est peut être une solution la plus pratique… mais pas forcément la meilleure. Pourquoi ?

En 2010, le Comité de coordination de toxicovigilance a publié les résultats d’une étude[1] à la demande de l’Afssaps afin d’évaluer les risques d’effets indésirables liés à une utilisation accrue des solutions hydro-alcooliques. Le triclosan est un antibactérien utilisé dans les gels hydro-alcooliques mais aussi dans de nombreux autres produits d’hygiène personnelle comme les savons, les dentifrices, les déodorants. Déjà considéré comme perturbateur endocrinien ayant des effets néfastes sur la thyroïde, le triclosan est aussi accusé, comme tout antibactérien de développer une résistance à certains antibiotiques. Mais ce n’est pas tout : récemment, une étude [2] menée par des toxicologues de l’Université de Californie – Davis aux USA a montré que le triclosan peut avoir des effets délétères sur les fonctions musculaires, et notamment celles du cœur. Alors retrouvons des gestes simples : se savonner les mains régulièrement et inciter vos patients à le faire lorsqu’ils entrent dans votre cabinet. Pour information, Le savon décolle la saleté, les corps gras et les microbes des surfaces qui sont alors éliminés par de l’eau. Les produits utilisant des antibactériens tuent les bactéries, mais laissent des résidus.

[1] Produits hydro-alcooliques destinés à l’usage cutané: étude rétrospective des cas d’intoxications recensés dans les CAPTV en 2009, septembre 2010.

[2] Cherednichenko G, Zhang R, Bannister RA, Timofeyev V, Li N, Fritsch EB, Feng W, Barrientos GC, Schebb NH, Hammock BD, Beam KG, Chiamvimonvat N,Pessah IN., Triclosan impairs excitation-contraction coupling and Ca2+ dynamics in striated muscle. Proc Natl Acad Sci U S A. 2012 Aug 13.
[/groups_member] [groups_non_member group=”Abonné”]…

[button href=”https://www.osteomag.fr/boutique/” target=”_blank” align=”center”]La suite de cet article est réservée aux abonnés. Je m’abonne en cliquant ici[/button][/groups_non_member]

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    novembre 2020
    mars 2021
    avril 2021
    juin 2021
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.