cellules du muscle cardiaque

La plupart des cellules du muscle cardiaque se forment au cours de l’enfance.

Accès libreSelon une étude du Karolinska Institutet en Suède, de nouvelles cellules musculaires peuvent se former dans le cœur humain. Mais principalement durant les dix premières années de vie.

L’étude publiée dans le journal Cell démontre que le muscle cardiaque est régénéré au cours de la vie d’une personne, étayant ainsi l’idée qu’il est possible de stimuler la reconstruction des tissus cardiaques perdus. Au cours d’une crise cardiaque, quand des parties du muscle cardiaque sont asphyxiées, beaucoup de cellules du cœur meurent et sont remplacées par des tissus cicatriciels. La fonctionnalité du muscle cardiaque est alors altérée. De nombreux chercheurs se sont donc intéressés à la possibilité de stimuler la régénération de ces cellules musculaires perdues. Est-ce possible ? C’est l’une des grandes questions de la médecine régénérative.

cellules du muscle cardiaquePour étudier la régénération de cellules cardiaques humaines, les chercheurs du Karolinska Institutet ont utilisé une combinaison de méthodes. L’une d’elles fut de mesurer l’isotope radioactif C-14 (carbone 14), dont le niveau atmosphérique avait augmenté dans les années 50 et 60 en raison des essais nucléaires. Ce niveau atmosphérique a ensuite décliné. Ce qui signifie que les cellules qui se sont formées après cette période ont donné des lectures de C-14 plus faibles que celles formées durant ce moment. Ainsi, en mesurant la quantité de C-14 dans une cellule ADN, les chercheurs furent capables de calculer son âge. « Nous avons examiné les tissus cardiaques de 29 individus décédés d’âges divers et trouvé que même un mois après la naissance, le cœur contient le même nombre de cellules que celui d’un adulte », relate Olaf Bergmann du département de Biologie cellulaire et moléculaire. Selon cette étude, le cœur grandit durant l’enfance, car ses cellules augmentent en taille plutôt qu’en nombre ; autrement dit, les cellules cardiaques sont seulement générées sur une échelle modeste, et même durant une longue vie, seulement 14 % des cellules musculaires sont remplacées.

Les cellules du cœur humain sont renouvelées, mais à des rythmes différents

Le cœur contient également d’autres types de cellules : cellules endothéliales, du tissu conjonctif, etc. couramment appelées cellules mésenchymateuses. Les chercheurs ont observé que ces populations de cellules changent bien plus que les cellules du muscle cardiaque. Ces cellules endothéliales ont un cycle de vie plus court. Elles sont remplacées chez les adultes tous les six ans. Les cellules mésenchymateuses sont remplacées plus lentement : deux fois au cours d’une vie estiment les chercheurs. « Notre étude montre que les cellules endothéliales, mésenchymateuses et musculaires sont renouvelées dans le cœur humain tout au long de la vie, mais à des rythmes différents selon le type de cellule », explique le chef d’étude Jonas Frisén. « Nos découvertes suggèrent qu’il peut être rationnel et réaliste de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour renforcer la capacité régénérative propre au corps pour traiter les maladies cardiaques », conclut ce dernier.

Source : www.alphagalileo.org (9 juin 2015)

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    L'ostéopathe

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.