seg

Interview de Ségolène Vilpert

seg

Accès abonnés« L’ostéopathie aquatique est une technique supplémentaire au service de l’ostéopathie »

Ségolène Vilpert, Ostéopathe DO formée au Canada par Michel Dufresne pendant sa troisième année au sein de l’ESO (École Supérieure d’Ostéopathie), Ségolène Vilpert a obtenu son diplôme d’ostéopathie en 2006. Son mémoire de fin d’études, « Apport de l’ostéopathie aquatique à la rééducation de patients opérés d’une rupture du sus-épineux », a été réalisé à partir de données recueillies dans l’hôpital national de Saint-Maurice (94), l’institut Robert Merle d’Aubigné à Valenton (94) et le centre de rééducation motrice et fonctionnelle du Finosello à Ajaccio (Corse). Elle pratique aujourd’hui l’ostéopathie aquatique dans son cabinet d’Aix-les-Bains (73) et propose des formations aux ostéopathes. Elle est l’auteure de Ostéopathie aquatique : l’ostéopathe se jette à l’eau, paru en 2015 aux Éditions Sully.

Depuis notre premier entretien en 2010*, qu’est-ce qui a évolué dans l’ostéopathie aquatique ?

Il y a un engouement incroyable pour l’ostéopathie aquatique et aujourd’hui des écoles comme[groups_member group=”Abonné”] ATMAN et l’ESO Paris propose une formation post-graduate. L’école d’ostéopathie ISOSTEO Lyon organise également une journée de cours à ses étudiants.

Depuis notre première interview, avez-vous développé de nouvelles techniques ou approches thérapeutiques ?

Pas vraiment.

Quelle est la segmentation de votre patientèle ?

Une nouvelle patientèle se développe pour laquelle l’ostéopathie aquatique obtient de bons résultats : les patients avec un trouble du comportement. Notamment les enfants hyperactifs. Les enfants avec scoliose sont également plus nombreux dans mes consultations d’ostéopathie aquatique ainsi que les sportifs.

Prenez-vous en charge particulièrement les femmes enceintes ?

L’ostéopathie aquatique est une technique supplémentaire au service de l’ostéopathie. Mais une prise en charge commence toujours par une séance sur table. Et en ce qui concerne les femmes enceintes, une séance suffit dans 99 % des cas car la plainte est assez simple. Alors que pour la sciatique récidivante de la personne lambada par exemple, l’ostéopathie aquatique sera très efficace. Et de manière générale pour toute douleur chronique lorsqu’un diagnostic est difficile à poser. Mais il faut savoir que deux tiers de mes consultations se font sur table.

* voir notre reportage Ostéopathie aquatique, immersion totale, publié dans L’ostéopathe magazine #1

….

[button href=”https://www.osteomag.fr/?p=7637″ target=”_blank” align=”center”]La suite de cet article sera uniquement disponible dans le n°35 de L’Ostéopathe Magazine [/button] [/groups_member] [groups_non_member group=”Abonné”]

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    novembre 2020
    mars 2021
    avril 2021
    juin 2021
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.