art1

Infertilité masculine : des macrophages gardiens de la fertilité

art1

Accès abonnés INFERTILITÉ MASCULINE : DES MACROPHAGES GARDIENS DE LA FERTILITÉ

DEUX TYPES DE MACROPHAGES TESTICULAIRES VIENNENT D’ÊTRE CARACTÉRISES PAR DES CHERCHEURS DU CNRS AU CENTRE D’IMMUNOLOGIE DE MARSEILLE-LUMINY (CNRS/INSERM/AIX-MARSEILLE UNIVERSITÉ). UNE MÉTHODE DE TRAÇAGE CELLULAIRE INÉDITE LEUR A PERMIS D’ÉTABLIR L’ORIGINE, LE DÉVELOPPEMENT ET LES CARACTÉRISTIQUES DE CES CELLULES IMMUNITAIRES. CETTE DÉCOUVERTE FONDAMENTALE, PUBLIÉE LE 7 AOÛT 2017 DANS JOURNAL OF EXPERIMENTAL MEDICINE, EST PROMETTEUSE POUR COMPRENDRE CERTAINS CAS D’INFERTILITÉ CHEZ LES HOMMES ET ENVISAGER DE NOUVEAUX TRAITEMENTS.

Dès le début de la vie de l’individu, le système immunitaire apprend à différencier les cellules appartenant à l’organisme – le soi – d’autres cellules potentiellement pathogènes. Cependant, les spermatozoïdes n’apparaissant qu’à la puberté, ils sont susceptibles d’être identifiés comme étrangers à l’organisme par certains acteurs du système immunitaire. Des cellules particulières de l’immunité, les macrophages testiculaires, sont alors mobilisées pour défendre les spermatozoïdes. En émettant des molécules spécifiques, ces gardiens de la fertilité empêchent d’autres acteurs du système immunitaire de pénétrer dans les testicules. 

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

 

megaphone17Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Article aléatoire

    L'ostéopathe

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Connexion

    Pas encore inscrit?