19 au 21 MARS 2015 – 3e édition du Congrès international sur les preuves d’efficacité …

3e édition du Congrès international sur les preuves d’efficacité des interventions non médicamenteuses

Cette 3e édition se déroulera à Montpellier. Elle est organisée par l’ICEPS, Centre d’Évaluation de l’efficacité des Programmes de Prévention Santé et des Soins de Supports dont la mission est d’aider les chercheurs à construire des protocoles de recherche de forte puissance visant à vérifier l’efficacité, les bénéfices/risques et les coûts/efficacité des interventions non médicamenteuses auprès de personnes souffrant d’une maladie chronique ou à risque de maladie chronique. Son action s’adresse aux trois grands domaines suivants : nutrition, psychothérapie et éducation pour la santé et activités physiques et kinésithérapie (activités physiques adaptées, massages, acupuncture, etc.). Les interventions non médicamenteuses (INM) sont devenues des solutions incontournables pour améliorer la qualité de vie, parfois la durée de vie, des personnes souffrant d’une maladie chronique ou confrontées à un risque pour leur santé. De récentes études constatent également des bénéfices économiques et sociaux. L’objectif de ce congrès est : – de partager ces preuves d’efficacité et de coûts/efficacité, – de discuter des protocoles de recherche permettant d’obtenir ces preuves, – d’en comprendre les principaux mécanismes d’action. Pourquoi fournir des preuves d’efficacité et de coûts/bénéfices des interventions non médicamenteuses ? Car les expériences individuelles positives ne sont pas forces de preuve. Sont-elles juste dues à un effet placebo ? Sont-elles applicables aux mêmes « doses » à d’autres personnes souffrant des mêmes maux ? Les sociétés savantes et les hautes autorités de santé françaises et européennes considèrent actuellement que les études disponibles dans la littérature scientifique et médicale ne fournissent pas de preuves suffisantes, tout juste des preuves de concept. Les organismes de santé de leur côté encouragent les porteurs d’innovations à fournir ces preuves pour permettre une meilleure reconnaissance, et de ce fait, une meilleure prise en charge. Les INM visent-elles à guérir, à soigner, à atténuer les douleurs chroniques, à se relaxer, à augmenter l’autonomie, à améliorer la qualité de vie et/ou à rendre heureux ? Doivent-elles être remboursées intégralement ou partiellement ? Doit-on surveiller leur consommation ? etc. Le congrès s’adresse à toute personne intéressée par les questions scientifiques, médicales, juridiques et éthiques posées par les interventions non médicamenteuses. Un appel à communication est proposé sur le site de l’ICEPS. Soumissions des candidatures avant le 15 janvier 2015.

Plus d’informations sur www.iceps.fr/conference2015

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    février 2020
    mars 2020
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.