douleurs lombaires

Des plantes pour les douleurs lombaires : efficacité prouvée

LES SCIENCES DE L’ETE -2

Le piment de Cayenne, l’écorce de saule blanc et la griffe du diable pour traiter les douleurs lombaires chroniques et non spécifiques de l’adulte ? Des chercheurs se sont penchés sur la question. Niveau 2 [niveau moyen] de preuve

Près de deux tiers des Américains souffrent de douleurs lombaires à un certain moment de leur vie. Avec près de 19 millions de visites chez le médecin on estime à 250 millions le nombre de jours ouvrés manqués. Les coûts directs et indirects se comptent en milliards. Malgré l’accès à de nombreuses options de traitements médicaux et chirurgicaux, il y a peu de consensus basés sur des preuves sur une thérapie optimale dans la plupart des cas. Compte tenu de l’absence d’un gagnant thérapeutique clair, il n’est pas surprenant qu’une majorité de patients souffrant de douleurs lombaires recherchent une solution dans les médecines complémentaires et alternatives. Certaines herbes médicinales utilisées pour leur efficacité analgésique ont été étudiées comme traitement pour des douleurs lombaires.

douleurs lombairesUtiliser l’effet analgésique des herbes médicinales

À travers cette revue systématique, les chercheurs ont sélectionné des essais contrôlés randomisés portant sur l’efficacité de six plantes dans le traitement de douleurs lombaires non spécifiques : Harpagophytum procumbens (griffe du diable), Salix alba (écorce de saule blanc), Capsicum frutescens (piment), Symphytum officinale (consoude), Lavandula angustifolia (lavande) et Solidago chilensis (arnica brésilienne). La phytothérapie se définit par l’utilisation de plantes, ou parties de plantes, en tant que médecine administrée oralement ou à usage local.[groups_member group=”Abonné”] La revue reprend les résultats de 14 essais contrôlés randomisés portant sur 2 050 patients adultes souffrant de douleurs lombaires aiguës, sous-aiguës ou chroniques. La durée des essais variait de 5 jours à 6 semaines. Les résultats prenaient en compte l’intensité de la douleur, l’état fonctionnel, l’amélioration générale et la situation professionnelle. Toutes études confondues, le risque de biais était acceptablement bas uniquement pour celles comparant C. frutescens, S. alba et H. procumbens avec des placebos.

Dans trois tests avec 755 participants, C. frutescens, en tant que crème ou cataplasme au piment, était comparé à un placebo pendant trois semaines pour des patients présentant des douleurs non spécifiques des tissus mous ou des douleurs chroniques du dos. Dans un essai incluant 281 patients, une diminution de la douleur d’au moins 50 % était observée dans 50 % du groupe Capsicum et dans 28,8 % du groupe placebo (NNT=5). Dans le deuxième test incluant 154 patients, une diminution supérieure à 50 % était relevée dans respectivement 35,1 % et 17,1 % des groupes Capsicum et placebo (NNT=6). Après traitement, 13,5 % des patients utilisant Capscium et 6,6 % de ceux utilisant le placebo ne présentaient plus aucun symptôme (NNT=15). Dans un troisième essai portant sur 320 patients, une diminution de la douleur supérieure à 50 % était obtenue pour 45 % du groupe Capsicum et pour 24 % du groupe placebo (NNT=5). Toutes les différences étaient statistiquement significatives. Dans un essai impliquant 210 patients avec une expression aiguë des douleurs lombaires chroniques, deux doses différentes de S. alba (standardisé en salicine 120 et 240 mg) ont été comparées au placebo. Au bout de 4 semaines, il y avait plus de patients sans douleur dans les groupes de 120 mg (21 %) et 240 mg (39 %) que dans le groupe placebo (6%), avec une tendance significative pour les doses (NNT=7 et 3, respectivement). H. procumbens standardisé à harpagoside 50mg/jour (deux essais avec 315 adultes) ou 100mg/jour (un essai avec 197 adultes) montrait également un bénéfice significatif pour les douleurs chroniques du bas du dos en comparaison avec un placebo. Aucun événement contraire significatif n’a été remarqué pour aucune des herbes testées.

Des preuves qualitatives et à court terme

Cette étude soutient l’existence de preuves de l’efficacité de l’usage local quotidien de C. frutescens (capsaicin appliqué en crème ou emplâtre), oral pour S. alba (écorce de saule blanc) standardisé à 120 ou 240mg de salicine quotidienne, et oral de H. procumbens (griffe du diable) standardisée à l’harpagoside 50 ou 100 mg pour le soulagement à court terme des douleurs lombaires chroniques. En raison de l’hétérogénéité des essais et des rapports insuffisants de données brutes, les auteurs ne peuvent entreprendre une analyse quantitative pour calculer la portée des effets. Aucune information clinique appropriée n’est actuellement disponible concernant les effets à long terme de ces herbes pour les douleurs lombaires non spécifiques.

Présentation DynaMed

DynaMed est une base de données répertoriant des articles scientifiques de recherche clinique basée sur des preuves de niveau variable. Elle est mise à jour quotidiennement à par une veille systématique de la littérature scientifique soumise à validation critique. Les éditeurs et critiques de DynaMed sélectionnent du contenu d’intérêt pour la médecine intégrative. Ils font la synthèse des connaissances actuelles. La qualité des articles est évaluée au Niveau 1 (vraisemblablement fiable) de preuve pour les études avec des résultats cliniques et un risque de biais minimal, Niveau 2 (niveau moyen) de preuve, pour les études avec des résultats cliniques et des limitations statistiques ou méthodologiques significatives, et au Niveau 3 (manquant de preuve directe) de preuve pour les rapports qui n’incluent aucune analyse scientifique des résultats cliniques. Si c’est applicable, le nombre de patients nécessaire nécessitant d’être traités pour mener à un patient ayant une amélioration de ses résultats (NNT pour nombre nécessaire pour traiter) ou une aggravation de sa situation (NNH pour nombre nécessaire pour nuire) est présenté.[/groups_member] [groups_non_member group=”Abonné”]…

[button href=”https://www.osteomag.fr/?p=7637″ target=”_blank” align=”center”]La suite de cet article est réservée aux abonnés. Je m’abonne en cliquant ici[/button][/groups_non_member]

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    novembre 2020
    mars 2021
    avril 2021
    juin 2021
    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.