profession-ACTIL-osteomag24

ACTIL : un tiers payant pour l’ostéopathie ?

ACTIL : un tiers payant pour l’ostéopathie ?

Accès libreÀ partir du 1er janvier, ACTIL offrira un service de dispense de paiement pour les ostéopathes qui le souhaite. Accessible pour la 1re fois aux professionnels des médecines alternatives, ce service sera d’abord ouvert à l’ostéopathie.

Car « l’ostéopathie est la plus à même de rentrer dans ce processus », précise Pascale Gunéard, responsable du service Relation Partenaires d’ACTIL. Depuis 1988, ACTIL propose entre autres aux complémentaires de santé des services administratifs, techniques et financiers de gestion du tiers payant généralisé. Ses services sont aujourd’hui utilisés par près de 100 000 professionnels de santé (pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, radiologues, etc.). L’extension du service de tiers payant aux ostéopathes répond à un réel besoin des mutuelles. Leurs adhérents consultent de plus en plus des thérapeutes de médecines alternatives et les frais de gestion se sont considérablement élevés.

De bonnes pratiques et des honoraires libres

Comment fonctionne ce système de tiers payant ? Le système est simple. Une convention est envoyée aux ostéopathes. En la signant, ils s’engagent à respecter une charte d’ostéopathie détaillant de « bonnes pratiques » afin de garantir une homogénéisation des soins. Les honoraires restent libres et l’ostéopathe doit compléter une grille d’honoraires en indiquant les actes d’ostéopathie pratiqués (ex. : adulte, nourrisson, etc.) et le tarif plafond de chaque acte. Si le dossier de l’ostéopathe est accepté (adéquation des honoraires avec un tarif plafond défini par ACTIL à l’aide des données recueillies par les mutuelles et à l’aide des syndicats et associations représentatives d’ostéopathes), le praticien pourra alors proposer à ses patients une dispense d’avance de frais si ces derniers sont adhérents d’une mutuelle bénéficiant de ce service.
La mise en œuvre est très simple. À l’issue de la consultation, l’adhérent présente sa carte « tiers payant » ACTIL. Dans la grille des taux de remboursement, une colonne supplémentaire à droite indique la garantie pour l’ostéopathie avec la mention « facturation en ligne ». L’ostéopathe se connecte au moyen de son identifiant et de son mot de passe sur www.actil.com pour vérifier les droits de l’adhérent. Si les droits sont toujours ouverts, l’ostéopathe saisit une demande de prise en charge du remboursement et une réponse instantanée lui est faite selon les droits de l’assuré bénéficiaire. Le patient n’aura pas à avancer les frais et l’ostéopathe sera payé par virement sous quatre jours. En cas de prise en charge partielle du coût de la consultation par la mutuelle, le patient règle immédiatement le « reste à charge ».
Réduire les coûts de gestion et favoriser l’accès à l’ostéopathie L’objectif est double : réduire les coûts de gestion des mutuelles et favoriser un meilleur accès à l’ostéopathie pour une partie de la population dont l’avance de frais peut être un frein. Pour les jeunes ostéopathes, c’est aussi un moyen de constituer leur patientèle, car la plateforme ACTIL proposera une géolocalisation des ostéopathes ayant signé la convention aux adhérents des mutuelles bénéficiant de ce service.

Plus d’informations sur www.actil.com

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Article aléatoire

    L'ostéopathe

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Connexion

    Pas encore inscrit?