Wikipédia : des infos justes… à peu près

Les conclusions de l’étude d’une équipe de chercheurs américains de l’université Campbell en Caroline du Nord, publiée dans The Journal of the American Osteopathic Association, incitent de ne pas confier sa santé à l’encyclopédie collaborative Wikipédia.

Et pour cause. Selon ces travaux universitaires, neuf articles sur dix relatifs aux maladies et traitements présenteraient « des erreurs ou des inexactitudes significatives ». Comme le souligne la présentation de l’encyclopédie libre, « Wikipédia a pour but d’offrir un contenu librement réutilisable, objectif et vérifiable, que chacun peut modifier et améliorer ». Si 47 % à 70 % des médecins et étudiants en médecine outre- Atlantique consultent ce « manuel » en ligne, combien de professionnels de santé contribuent à sa rédaction ?
Parmi les articles de dix pathologies « témoins » sélectionnées pour être les plus coûteuses en 2008 aux États-Unis (maladies coronariennes, dépression ou encore le cancer du poumon), le traumatisme crânien se tire d’affaire. « Wikipédia n’est pas votre médecin », rappelle le corps médical.
Source : lemonde.fr (3 juin 2014)

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.