Webinaire Ostéomag-Prisme #1 : découvrez les conclusions

Le jeudi 25 juin, les magazines Ostéomag et Prisme, Espace de convergence se sont associés pour proposé un webinaire intitulé « Ostéopathie, un art entre deux médecines » dont l’optique était d’approfondir le reportage publié dans Ostéomag #44

LE DEROULE DU WEBINAIRE

Le modèle Bio-Psycho-Social qui est largement repris aujourd’hui dans de nombreuses disciplines médicales a été décrit précisément. Et Rafael Zeagara Parodi précise qu’il fait partie naturellement de l’ostéopathie. Voir qu’il la caractérise.

Mais ce modèle trouve ses limites car il n’intègre pas la dimension spirituelle. C’est en se plongeant dans l’histoire de la vie d’Andrew Taylor Still, le créateur de l’ostéopathie, que l’on s’aperçoit que cette dimension spirituelle était très présente du fait de la proximité d’A.T. Still avec les tribus amérindiennes et leurs chamanes. Encore une autre spécificité de l’ostéopathie qu’il convient de ne pas oublier. Il propose alors le modèle Body-Mind-Spirit pour une prise en charge holistique des patients. Nous avons décrit en profondeur ce modème pendant le webinaire.
Les neurosciences permettent aujourd’hui de mieux comprendre les principes thérapeutiques du chamanisme. Ainsi, ces concepts thérapeutiques hérités des médecines traditionnelles peuvent être développés dans une pratique moderne de l’ostéopathie. C’est encore une opportunité unique pour les ostéopathes de marquer leur différence et leur spécificité avec les autres professions évoluant dans le champ des thérapies manuelles.

LES CONCLUSIONS DU WEBINAIRE

Ces éléments de réflexions, dont nous avons vu comment les mettre en œuvre de manière pratique, permettent à toute une forme de pratique de l’ostéopathie de s’exprimer librement dans un monde médical occidental plutôt méfiant vis-à-vis de toute approche thérapeutique intégrant la spiritualité.

Plus largement, Rafael Zegara Parodi insiste sur l’interdisciplinarité que procure cette approche. Elle permet de parler un même langage et d’insérer l’ostéopathie dans un cadre socio-professionnel adéquat pour ne plus être remise en question dans son essence même.

A condition de toujours se poser la question : est-ce que je préfère me focaliser sur le symptôme ou sur la santé ? La réponse bien qu’évidente ne doit pas rendre obsolète la question. Au contraire, c’est une question à se poser lors de chaque intervention thérapeutique.

LES QUESTIONS

Au cours de ce webinaire de nombreuses questions très intéressantes ont été posées. Nous les avons rassemblées pour répondre à la quasi-totalité d’entre elles. Voici les principales questions posées par les participants au webinaire :

  • Intégrer l’approche body-mind-spirit est un changement de pratique difficile à mettre en œuvre dans les consultations ?
  • Est-il possible d’intégrer l’approche body-mind-spirit pour tous les patients ?… Et par tous les praticiens ?
  • Est-ce que cette approche n’aboutira pas finalement à une unification de toutes les professions de thérapie manuelle ? Et est-ce que ce serait un problème ?
  • Y-a-t-il un âge limite du patient ou un délai post-trauma pour mettre en œuvre cette approche ?
  • Pouvez-vous nous parler d’OstéoMAP ?
  • Et l’ostéopathie biodynamique dans tout ça ?
  • Etc.

A découvrir : le webinaire en replay


Un reportage à découvrir dans Ostéomag #44

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.