TITRE4

Mesurer l’anxiété et la dépression par le(s) PHQ(-2, 4, 8, 9, 12, 15, A)

Accès abonnésAprès le triage des douleurs du dos et l’évaluation fonctionnelle de l’épaule, il est temps de nous pencher sur l’évaluation de deux des plus grands facteurs psychosociaux de la douleur chronique : l’anxiété et la dépression. Entendons-nous, le but n’est pas de diagnostiquer quoi que ce soit mais simplement de savoir s’il y a matière à réorientation. Dans ce type de problématique, il est évident que la prise en charge pluri-professionnelle est à privilégier. Ainsi, la dépression doit recevoir au plus tôt l’attention nécessaire pour en améliorer le pronostic.

Le PHQ existe sous plusieurs formes très courtes, moyennes ou complètes. Il est évident que
megaphone17

Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Article aléatoire

    L'ostéopathe

    Prisme

    Facebook

    Newsletter

    Sendinblue Newsletter

    évenements

    Pas d'événement actuellement programmé.
  • Connexion

    Pas encore inscrit?