image-format-960x430_slider

Le fascia thoracolombaire une chambre de pression interne

Magazine uniquement Si la stabilisation du corps humain fait intervenir des chaînes musculaires classiquement décrites, Andry Vleeming décrit une 4e chaîne
de stabilisation dans laquelle le fascia thorcaolombaire joue un rôle important à travers modèle original de répartition des forces

Sans titreAndry Vleeming nous explique que chez les bipèdes, la région lombaire et les sacro-iliaques sont les lieux de transfert de forces entre le tronc et le sol. La longueur des bras de levier des membres du corps humain nécessite une stabilisation importante de cette région. Celle-ci se fait grâce à la combinaison de forces en compression et de forces en traction. Le bassin est ainsi sanglé en avant par une chaîne croisée formée par les muscles obliques de l’abdomen, le pubis et le muscle court adducteur ; en arrière par une chaîne croisée formée par le muscle grand dorsal, le fascia thoracolombaire (FTL) et le muscle grand fessier. Ces chaînes sont classiquement complétées par une chaîne latérale composée du muscle grand fessier, du tenseur du fascia lata et du tractus ilio-tibial superficiellement ainsi que du ligament sacro-tubéral (grand ligament sacro-sciatique) et du biceps fémoral plus en profondeur.

 

[button href=”https://www.osteomag.fr/boutique” align=”center”]L’intégralité de cet article est à lire dans L’ostéopathe magazine #27[/button]

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Publicité

    Accès libre

    L'osthéopathe

    Prisme

    Facebook

  • Connexion

    Pas encore inscrit?