Sans-titre-1

COME Collaboration (Center for Osteopathic MEdecine) : The Quantum conférence

Sans-titre-1

Accès abonnésLe 8 octobre se tenait à Mechelen, à côté de Bruxelles (Belgique), le 2ème congrès annuel de la fondation COME. Objectif : présenter les dernières recherches, nouvelles technologies et idées novatrices indispensables dans la pratique clinique des ostéopathes. Pourquoi sont-elles indispensables ?

Un reportage réalisé par Yun Kyung de Montebello, ostéopathe DO attachée au service urologie, Hôpital Saint-Louis à Paris / Tiré du #31 (décembre-janvier-février 2016) Otite de l’enfant : se comprendre pour bien entendre

 

En 2015, des chercheurs-ostéopathes européens se sont réunis pour créer la Fondation COME Collaboration avec pour devise : ≪ l’ostéopathie d’excellence par la recherche transdisciplinaire ≫. Les objectifs de COME Collaboration sont de comprendre comment l’ostéopathie marche, d’améliorer la formation des ostéopathes et d’apporter la preuve irréfutable de son efficacité pour in fine assurer une meilleure collaboration avec le système de sante. La délégation française est présidée par Rafael Zegarra-Parodi, ostéopathe et membre du conseil d’administration de COME Collaboration. Cette 2e édition baptisée Quantum conférence a rassemble chercheurs-ostéopathes et médecins européens venus présenter les résultats de leurs derniers travaux autour de quatre thématiques :

1) Néonatalité

2) Cardiovasculaire

3) Communication sur l’ostéopathie

4) Au-delà des structures et des fonctions.

Recherche : la grande absente

Dans les hôpitaux français, des réunions d’équipe sont régulièrement organisées. L’objectif de ces réunions est d’étudier les cas cliniques des patients dans le service pour échanger sur les choix de traitement et pour suivre les patients sur le long terme. Si le résultat est concluant, il fait l’objet d’un article de recherche avec une validation du chef de service. Pour la plupart des ostéopathes français, le mot « recherche » est absent de leur pratique quotidienne. Surtout quand on évoque l’Evidence Based Medicine (EBM), une médecine fondée sur des preuves. La notion de l’Evidence Based Medicine (EBM) est présentée en 1990 par Gordon Guyatt de l’Université Mc Master (Canada) dans le cadre de la méthodologie d’enseignement médical (1). Quelques années plus tard, David Sackett et al. définissent l’EBM comme « une recherche systématique indispensable pour que les praticiens utilisent les preuves cliniques dans une application clinique individuelle » (2). Le praticien peut adopter une meilleure attitude quand il a la capacité d’interpréter un résultat de recherche (clinique et épidémiologique) pour le combiner avec sa décision clinique face aux patients. L’ensemble des conférences contribue à cette approche.

(1) Evidence-Based Medicine Working Group (November 1992). “Evidence-based medicine. A new approach to teaching the practice of medicine”. JAMA. 268 (17): 2420-5.

(2) Sackett DL, Rosenberg WM, Gray JA, Haynes RB, Richardson WS (1996). “Evidence based medicine: what it is and what it isn’t. BMJ.312 (7023): 71-2.

Session I : NEONATALITE

Traitement ostéopathique manipulatif sur les prématurés : un essai multicentrique, randomisé et contrôlé

Francesco Cerritelli a introduit la journée de conférences avec son étude : Effet de l’ostéopathie dans la prise en charge des nouveau-nés prématurés. 

Il a mené un programme d’essais cliniques sur 690 nouveau- nés dont l’âge était compris entre 29 et 37 semaines. Ils étaient répartis en 2 groupes dont l’un a reçu 2 traitements ostéopathiques par semaine. Les consultations ostéopathiques consistaient en une évaluation structurelle suivie de techniques ostéopathiques : traitement myofascial (indirecte), v-spread, équilibre de la tension membraneuse et ligamentaire.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Publicité

    Accès libre

    L'osthéopathe

    Prisme

    Facebook

  • Connexion

    Pas encore inscrit?