L’épidémie de Coronavirus et le confinement généralisé amènent chacun d’entre nous à adapter nos modes de travail. Nos équipes s’adaptent et télé-travaillent, mais restent disponibles pour vous répondre. Et pour contenir la propagation de l’épidémie (tous les gestes comptent), nous avons également décidé d’arrêter temporairement les envois postaux de magazine papier.

TOUS LES NUMÉROS D’OSTÉOMAG SONT EXCEPTIONNELLEMENT EN VENTE EN VERSION PDF TÉLÉCHARGEABLE PENDANT TOUTE LA DURÉE DU CONFINEMENT.

Promo !

Ostéomag #39

25,00 20,00

Disponible uniquement en PDF téléchargeable pendant la durée de l’épidémie

Comprendre le schéma corporel pour analyser la forme globale

Ce qui nous interpelle chez Phillip Beach, c’est la fluidité de son raisonnement. Pourtant son modèle basé sur une lecture du corps humain originale n’est pas si évident à cerner. Mais son avantage et de ne pas avoir pour objet de conforter une pratique, comme c’est souvent le cas en thérapie manuelle… Mais de proposer un outil intuitif .
Le modèle des champs contractiles de Phillip Beach, ostéopathe et acupuncteur néo-zélandais (voir page 24), sert plutôt de support réflexif pour pratiquer une thérapie manuelle basée sur l’intuition. Pour comprendre son approche, Phillip Beach nous invite d’abord à projeter sur le patient « une bonne forme du corps ». Une forme qui serait cohérente avec un fonctionnement idéal de toutes les parties du corps entre elle. Quand il regarde un pied, il observe à la fois la voute plantaire, la dorsiflexion, la position des orteils, etc ;

Découvrez le sommaire de ce numéro

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.