Rechauffement-climatique_NASA-Goddard-Space-Flig_web

Réchauffement climatique : la flore microbienne en danger ?

Rechauffement-climatique_NASA-Goddard-Space-Flig_web

Accès abonnésLes effets néfastes du changement climatique sur les espèces du microbiote intestinal (1) d’un lézard viennent d’être mis en évidence par des chercheurs du laboratoire Évolution et diversité biologique de Toulouse (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier/ENSFEA/IRD), de la Station d’écologie théorique et expérimentale (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier) et de l’Université d’Exeter (Grande-Bretagne) (2).

Cette nouvelle étude à paraître dans la revue Nature Ecology & Evolution démontre l’urgence de mieux comprendre l’impact du climat sur les relations entre espèces afin de les protéger plus efficacement.
Le réchauffement climatique modifie le fonctionnement naturel des écosystèmes au sein desquels les espèces interagissent. Cela concerne toutes les espèces, même les microbes intestinaux appartenant au microbiote, communément appelé « flore intestinale ». Le microbiote joue un rôle fondamental dans les fonctions digestives et immunitaires de son hôte. Ainsi,

Cet article est réservé aux abonnés.

couv_osteomag29_webPour compléter cet article, commandez L’ostéopathe magazine #29 sur l’ostéopathie viscérale dont la 1re partie revient longuement sur l’influence du microbiote intestinal sur notre santé globale

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Publicité

    Accès libre

    L'osthéopathe

    Prisme

    Facebook

  • Connexion

    Pas encore inscrit?