30slider-dossier

La biodiversité de l’ostéopathie structurelle

30slider-dossier

Accès abonnés LA BIODIVERSITÉ DE L’OSTÉOPATHIE STRUCTURELLE 
L’OSTÉOPATHIE STRUCTURELLE EST-ELLE UNE PRATIQUE HARMONISÉE ? COMME BIEN SOUVENT EN OSTÉOPATHIE, LA RÉPONSE EST… NON. À CHACUN SA DÉFINITION, SON CONCEPT, SA PRATIQUE. IN FINE, L’OSTÉOPATHIE STRUCTURELLE S’ÉTEND BIEN AU-DELÀ DE SES FONDEMENTS BIOMÉCANIQUES. VOICI UN TOUR D’HORIZON DE DIFFÉRENTES PRATIQUES.

UN DOSSIER RÉALISÉ PAR REZA REDJEM-CHIBANE

Si les principes biomécaniques sont plus ou moins proches lorsqu’il s’agit de définir l’ostéopathie structurelle, les domaines d’application sont quant à eux très variés. Tout tissu étant structure pour David Lachaize, ostéopathe DO et fondateur d’Ostéo-Evolution, son approche structurelle se veut tissulaire. Il est rejoint sur ce point par Loïc Leprince, ostéopathe DO et fondateur de Form-Ostéo, qui intègre la notion de fascia dans sa pratique de l’ostéopathie structurelle. David Dessauge, ostéopathe DO et directeur adjoint de l’école d’ostéopathie Ostéobio, va plus loin à partir de cette association tissu-structure. Pour lui, toute l’ostéopathie est structurelle dès lors que l’on impose des forces sur des structures.

PERSONNALISER SES TECHNIQUES

Sur des bases plus classiques, Jean-François Pérot, ostéopathe DO, kinésithérapeute et responsable pédagogique de l’école d’ostéopathie IFSO/EFOM-Fondation Boris Dolto, définit l’ostéopathie structurelle comme mécanique et à différencier de l’ostéopathie fonctionnelle qui s’intéresse plus aux tissus et de l’ostéopathie crânienne. Il insiste sur la corporalité et sur les variations que chaque ostéopathe, peut, voire, doit créer dans ses techniques pour pratiquer une ostéopathie structurelle propre à chaque thérapeute. Alors que Jean-François Terramorsi, ostéopathe DO et coordinateur pédagogique à l’IFSO-Rennes, insiste quant à lui sur l’aspect fonctionnel de l’usage de ces techniques. Enfin, Mathieu Schlachet, à travers le modèle biopsychosocial, propose une vision de l’ostéopathie structurelle libératrice pour le thérapeute et intégrée dans la situation de vie de chaque patient. Point positif de cette variabilité : l’existence d’une biodiversité qui porte aussi bien sur la technique que le concept. Avec cependant un paramètre qui reste constant pour exploiter pleinement les potentialités offertes par les techniques d’ostéopathie structurelle : une gestuelle qui utilise tout le corps.

UN CORPS À CORPS AVEC LE PATIENT

Mais au-delà de la définition de l’ostéopathie structurelle et de ses variabilités selon les ostéopathes interrogés, comment le geste manipulatif en lui-même est-il pratiqué ? A-t-il évolué depuis l’invention de l’ostéopathie ? De nouveaux gestes ont-ils été créés ?

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

 

megaphone17Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Publicité

    Accès libre

    L'osthéopathe

    Prisme

    Facebook

  • Connexion

    Pas encore inscrit?