TITRE2

Effet du sommeil sur l’anxiété

Accès abonnés Anxiété, trouble de sommeil et douleur forment une triade où chaque facteur influence les deux autres. Si au cours de précédents articles nous avions surtout exploré sous le prisme de la douleur. Aujourd’hui nous allons l’aborder sous un autre angle.

Sommeil, sommeil, sommeil…

William Shakespeare dans “La tempête” disait par la bouche de Sébastien : « Seigneur, ne vous refusez pas à cet heureux sommeil qui s’offre à vous. Rarement, il visite le chagrin ; quand il daigne le faire, c’est un consolateur tout puissant. »

Il n’avait pas tout à fait tort. Une équipe de chercheur a pu observer que la privation de sommeil vous laisse seul avec vos angoisses. En effet l’absence de phase lente du sommeil entraine

megaphone17

Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-Id
Picto-Abo

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Publicité

    Accès libre

    L'osthéopathe

    Prisme

    Facebook

  • Connexion

    Pas encore inscrit?